Actualités

Capteur de CO2

Par admin beauregard, publié le lundi 12 avril 2021 10:38 - Mis à jour le lundi 12 avril 2021 10:38
IMG_20210329_163423 - Copie.jpg
Les élèves de 1STI2D ont fabriqué 10 capteurs de CO2 pour aider les enseignants à aérer leur classe de manière plus efficace.

Nous avons voulu créer un capteur CO2 afin de favoriser l’aération d’un lieu clos en période de pandémie mondiale.

Le CO2 présent dans l'air d'un local ou d'une salle est un bon marqueur de l'état de confinement d'un lieu. Plus le taux est élevé, plus le lieu est confiné et plus, potentiellement, l'éventuelle charge virale produite par ses occupants est importante.
  Pour cela, nous nous sommes appuyés et inspirés d'un des projets du fablab de l’Ecole Centrale Paris. projetco2.fr

 

Ce projet a dû être réalisé en plusieurs étapes :

La première étape était de confectionner une boite de rangement en bois et un pcb à l’aide de logiciel “Inskape“ et de la découpeuse laser. Nous avons aussi découpés nos autocollants grâce à cette machine.

 

 

 

La seconde étape était d’imprimer la boîte et le couvercle en PLA. Cette impression se réalise à l'aide de l'imprimante 3D et du logiciel “CURA” pour le paramétrage.

 

 

 

La troisième étape a été de souder une branche de la LED à un fil et l’autre branche à une résistance. Puis nous avons assemblé les 4 LEDs et soudé l'interrupteur.

   

 

 

La quatrième étape était de protéger les soudures à l’aide de gaines thermiques. Celles-ci devaient être chauffées avec le fer à souder afin qu’elles se rétractent autour du fil. De cette façon on évite les risques de court-circuits et on augmente la solidité.

 

 

La cinquième étape à été de coller les LED et de viser l'interrupteur sur le couvercle de la boîte CO2, puis de relier chaque fils aux bonnes bornes de la carte électronique et du capteur.

 

 

La sixième étape à été d'enregistrer le programme sur la carte électronique et de vérifier que tout fonctionnait.

 

 

La septième et dernière étape à été d'assembler et visser le tout, de coller chaque autocollant, fabriqués par nos soins, sur le boitier et puis TESTER ! Nous avons aussi fait un mode d'emploi pour les utilisateurs (des professeurs volontaires du lycée).

 

La norme NF EN 13779 définie des seuils de qualité de l'air

Pour surveiller  ces seuils, nous avons utilisés un système à feux tricolores

Dans un lieu confiné, il n'est pas rare de dépasser le premier seuil au bout de quelques minutes. C'est le cas dans certaines salles de réunions ou salles de classes mal ventilées.

Un taux de CO2 < 800 PPM : correspond à une qualité d'air excellente selon la norme NF EN 13779 et c'est une recommandation de nombreuses publications scientifiques pour les périodes épidémiques. Cela constitue donc une valeur "cible" à atteindre.

Un taux de CO2 entre 800 et 1000 PPM : correspond à une qualité d'air moyenne selon la norme NF EN 13779.

Un taux de CO2 > 1000 PPM correspond à une qualité d'air assez basse, il faut aérez.

Un taux de CO2 > 1500 PPM correspond à une qualité d'air basse, il faut absolument aérez.